Les migraines et les maux de tête se manifestent de différentes façons. Par exemple, la douleur peut être localisée à un endroit précis ou se révéler plus diffuse. Certaines personnes ressentent une douleur intermittente qui arrive par à-coups. D’autres éprouvent un élancement continu. Les douleurs peuvent également être passagères et survenir n’importe quand; ou bien elles peuvent apparaître chaque jour à un moment précis. Ces maux sont plus ou moins intenses. Mais dans tous les cas, il ne faut pas les prendre à la légère !

Mal de tête

D’où vient le mal?

Traitement des migrainesLorsque vous éprouvez un mal de tête, appelé aussi « céphalée », la douleur est issue des nerfs du cou. Nous avons longtemps pensé que les migraines et maux de tête étaient causés par des tensions musculaires. Toutefois, nous savons désormais que ces maux sont plutôt liés à des problèmes biomécaniques, causant une irritation du nerf trijumeau ainsi que des trois racines nerveuses de la colonne cervicale.

Pourquoi a-t-on mal à la tête?

De nombreuses causes peuvent provoquer un mal de tête ou une migraine telles que :

  • des spasmes ou contractions musculaires au niveau du cuir chevelu
  • une inflammation des vaisseaux sanguins
  • une irritation des méninges
  • une tension des nerfs crâniens à fonction sensorielle
  • une augmentation du volume de liquide céphalo-rachidien (liquide dans lequel baignent la moelle épinière et le cerveau)…

Quand apparaissent ces maux?

Plusieurs facteurs favorisent l’apparition des maux de tête et migraines. La douleur se manifeste particulièrement en cas de :

  • fatigue, trouble du sommeil
  • situations de stress, surmenage, tensions ou anxiété
  • consommation de certains aliments (chocolat, alcool…)
  • consommation excessive ou arrêt brutal de café
  • traumatisme
  • problèmes de vue (lunettes mal adaptées ou non portées) ou effort visuel prolongé (lire, regarder la télévision pendant plusieurs heures…)
  • efforts physiques
  • changements hormonaux (dus à certains contraceptifs, aux menstruations, au début de grossesse)
  • bruit, lumière et odeur
Mal de tête ou migraine?

Mal de tête ou migraine?

On parle de migraines lorsque la douleur est intense et pulsatile, comme si elle émettait des battements de cœur à intervalles réguliers. De plus, elle n’est généralement ressentie que d’un seul côté du crâne. En outre, les personnes souffrant de migraines sont plus sensibles à la lumière et ont souvent des nausées. Les migraines avec aura sont également fréquentes. Elles se caractérisent par la manifestation de symptômes tels que des troubles visuels (comme une vision floue, l’apparition de points brillants et d’éclairs).

Chiro-Équilibre à Repentigny

La chiropratique pour combattre vos maux de tête

La chiropratique consiste à remonter à l’origine du problème. Lorsque les vertèbres de la colonne vertébrale sont incorrectement alignées ou manquent de mobilité, on parle de subluxation. Dans le cas des céphalées, les tensions proviennent habituellement d’un mauvais positionnement des vertèbres cervicales, soit celles situées au niveau du cou. La chiropratique permet alors de rétablir les blocages pour améliorer la mobilité vertébrale. De ce fait, le risque de migraine diminue.

Pourquoi faire appel à un chiropraticien?

Le chiropraticien est un spécialiste des troubles musculosquelettiques et du système nerveux. Après cinq ans d’études à l’université, il est capable d’identifier votre pathologie à l’aide de radiographies, d’analyses et d’examens. Si vous ne souffrez pas d’un problème infectieux ni génétique, votre maladie est probablement réversible. Le chiropraticien pourra normalement intervenir. Les chiropraticiennes du centre Chiro-Équilibre à Repentigny vous proposent des alternatives naturelles, sûres et efficaces. Si vous souhaitez éviter l’intervention chirurgicale et les médicaments, la chiropratique reste la solution idéale pour éliminer vos migraines ! En plus d’ajustements chiropratiques, ces spécialistes de la santé vous offrent des conseils pour une meilleure hygiène de vie (alimentation, activité physique, sommeil…).

L’impact de l’alimentation sur les migraines

Aliment et migraineSi vous êtes sujet aux migraines, sachez que certains aliments peuvent déclencher ou intensifier la douleur, notamment ceux contenant de l’amino-acide tyraminique. Il est donc préférable d’éviter :

  • l’alcool, surtout le vin et la bière
  • la caféine
  • les fromages vieillis
  • les viandes salées comme la charcuterie
  • les poissons en conserve ou fumés
  • les produits fermentés
  • le glutamate de sodium (un additif, exhausteur de goût) que l’on trouve dans la sauce soja et les plats chinois
  • l’aspartame (un édulcorant), particulièrement présent dans les sodas réduits en calories
  • certains fruits, en particulier les agrumes tels que l’orange et le citron
  • certains fruits secs, dont les noix
  • le chocolat
  • les crèmes glacées et autres aliments très froids…

N’hésitez pas à contacter nos chiropraticiennes si vous souffrez de migraines. Elles pourront vous guider sur les bonnes habitudes alimentaires à adopter au quotidien.

La vitamine B contre la migraine

Une étude a démontré que la consommation de riboflavine (vitamine B) aide à prévenir les migraines. En effet, des recherches effectuées aux États-Unis ont prouvé l’efficacité de la vitamine B dans la lutte contre la migraine. Le rapport a été publié dans le journal Neurology en 1998. Cependant, en fonction de l’âge et du sexe des individus, la vitamine B n’agit pas de la même façon sur la migraine. Il ne faut pas dépasser certaines doses. Il est aussi recommandé de consommer la riboflavine sous forme complexe, c’est-à-dire associée à d’autres nutriments (et non sous forme isolée). Ainsi, vous pouvez consulter nos chiropraticiennes avant d’expérimenter un traitement à base de suppléments en vitamine B. Elles sauront vous conseiller sur les doses adaptées à votre profil.