L’arthrite, du latin « arthron », désigne une inflammation aiguë ou chronique des articulations. Elle existe sous deux formes : l’arthrose, aussi appelée ostéoarthrite, et l’arthrite inflammatoire.

Cette maladie touche plus de 10% des Canadiens de plus de 15 ans. Une personne sur 10 compose alors avec l’arthrite, pourtant cette dernière reste trop peu connue. Quelles sont les caractéristiques de la maladie ? Quels sont les symptômes et les causes de l’arthrite ? Quels traitements sont aujourd’hui envisageables ? Quels sont les effets bénéfiques de la chiropractie sur l’arthrite ? Ce sont tant de questions que nous allons tenter d’éclaircir, afin de mieux comprendre cette maladie inflammatoire et trouver des solutions adaptées.Soigner l'arthrite par un chiro

L’arthrite et ses généralités

L’arthrite est une maladie qui consiste en une incapacité du corps à réparer les tissus articulaires endommagés. Si plus de 10% de la société canadienne est touchée par une ou plusieurs formes d’arthrite, les femmes, elles, sont trois fois plus touchées que les hommes.

L’inflammation causée par la maladie réduit la capacité fonctionnelle des articulations. Dans certains cas, le fonctionnement de l’articulation peut être réduit et peut aller jusqu’à l’incapacité pour la personne d’utiliser cette articulation. L’arthrite amoindrit la qualité de vie et les capacités physiques des personnes touchées.

L’arthrite est une maladie peu connue, dans le sens où les causes et les traitements sont encore peu développés. Pourtant des solutions existent, notamment le recours à la chiropractie.

Les causes de l’arthrite

Les causes précises de l’arthrite sont inconnues. Des études montrent que le stress anormal d’une articulation, notamment lors d’un traumatisme ou d’une blessure, pourrait être un des facteurs de l’apparition de la maladie. D’autres études rapportent que certaines personnes sont prédisposées à l’arthrite. Les personnes touchées par le diabète, le surplus de poids et l’hypercholestérolémie auront une forte tendance à développer cette maladie inflammatoire. Mais le vieillissement naturel est également une des causes de l’arthrite. Certaines recherches émettent même l’hypothèse d’un déclencheur d’origine virale. Les recherches sur le sujet de l’arthrite sont nombreuses, pourtant l’origine de la maladie reste floue.

Les symptômes

Traitement de l'arthrite

Apparition des symptômes

Les symptômes de l’arthrite s’installent graduellement. Une prise en charge précoce limite les effets de l’arthrose : les premières articulations touchées seront les plus handicapantes. Pourtant, l’arthrite ne s’étendra pas toujours aux autres articulations si une solution adaptée est trouvée au stade précoce de la maladie. Toutefois, la progression de la maladie peut être rapide.

L’arthrite génère des symptômes divers qui peuvent être complexes et difficiles à relier à la maladie.

Les premiers signes sont des douleurs et des raideurs matinales. Ces douleurs sont présentes en moyenne durant une heure après le lever au sein des articulations touchées. Plus la personne est sédentaire, moins l’articulation est soumise à une activité et plus les symptômes et la douleur sont apparents.

Au commencement de la maladie, les douleurs et l’inflammation apparaîtront seulement lorsque l’articulation aura subi une activité intense. Après ce temps, les symptômes vont progresser, ils vont s’installer et la douleur se fera sentir quotidiennement lors d’une utilisation normale de l’articulation.

Cependant, les symptômes peuvent varier et être plus ou moins présents en fonction de l’articulation touchée et de la forme de la maladie.

L’arthrose et les articulations

En général, l’arthrose touche plusieurs articulations dans le corps. Ce sont majoritairement les mains, les pieds, les poignets, les épaules, les genoux, la colonne vertébrale et les hanches. L’arthrose affecte, dans certains cas, des organes, tels que le cœur, les reins ou les yeux.

Si nous détaillons quelques exemples, nous pourrions faire le constat que les douleurs de l’arthrose irradient dans la zone touchée. Nous constaterions également que chaque articulation touchée possède des spécificités.

L’arthrose de la hanche, par exemple, pourrait être ressentie au niveau du bassin, des fesses, du bas du dos et parfois même dans la cuisse.

L’arthrose de la main est souvent d’origine génétique, et touche particulièrement les femmes. Cette forme d’arthrose provoque une douleur intense dans le pouce. La douleur s’aggrave lorsque la personne essaye de pincer ou d’attraper quelque chose.

Arthrose et chiropraticien

De la même manière, l’arthrose du pied touchera particulièrement le gros orteil. Plus la maladie est avancée, plus l’orteil se positionne avec un angle extérieur, et la maladie se fixe ensuite sur les autres orteils. L’arthrose du pied ou de la cheville est particulièrement douloureuse lors de la marche.

Le genou est l’une des articulations les plus touchées par l’arthrose. Ainsi l’activité physique devient complexe, marcher, monter ou descendre les escaliers est douloureux et engendre une inflammation du genou.

L’arthrose du dos et du cou est probablement la forme la plus complexe, puisque les symptômes peuvent provenir d’autres maladies. Le diagnostic est donc plus long et la mise en place d’un traitement est donc retardée.

Les différentes formes d’arthrites

Arthrose vs arthriteL’arthrite rhumatoïde, qui est la maladie la plus répandue, est une maladie du système immunitaire. Dans le cas de l’arthrite rhumatoïde, le système immunitaire s’attaque à des structures de l’organisme. Cette maladie fait donc partie de la famille des maladies auto-immunes.

L’arthrite rhumatoïde peut toucher un grand nombre d’articulations, notamment les mains, les pieds, les poignets, les coudes, les genoux ou les chevilles. Ce sont ces articulations qui seront enflées, douloureuses, parfois même déformées. L’arthrite rhumatoïde aura un impact important sur la mobilité des articulations. C’est cette forme de la maladie qui se répand le plus rapidement dans le corps, elle peut devenir sévère et être agressive.

La goutte est une maladie inflammatoire qui se développe principalement à cause d’un taux trop élevé d’acide urique dans le sang. L’acide urique est normalement produit par le corps et éliminé grâce à l’urine. Lorsque le taux d’acide urique est trop élevé, le corps ne parvient pas à éliminer cette substance. C’est alors que des cristaux d’acide urique viennent se déposer dans les articulations, entraînant des douleurs et une inflammation importante.

La goutte est une maladie épisodique : il y a présence de symptômes seulement lors d’un épisode de goutte. Aucun symptôme n’est présent en dehors de ces épisodes.

La pseudo-goutte ressemble fortement à la goutte. Pourtant, ce ne sont pas des cristaux d’acide urique qui se déposent dans les articulations, mais des cristaux de calcium.

L’arthrite psoriasique affecte les personnes touchées par le psoriasis. Le psoriasis est une maladie de la peau qui engendre des rougeurs et des démangeaisons. C’est la maladie cutanée qui est diagnostiquée en premier, vient ensuite le diagnostic de l’arthrite psoriasique. Si cette forme de la maladie parait différente, les symptômes sont sensiblement similaires, à savoir des raideurs, des douleurs et de l’inflammation.

L’arthrite réactionnelle, aussi appelée arthrite réactive, est engendrée par une infection. L’arthrite réactionnelle survient principalement après une intoxication alimentaire et produit les mêmes symptômes que les autres formes d’arthrite. Cette forme de la maladie est la moins handicapante, puisqu’elle guérit rapidement, en quelques jours ou en quelques mois.

Si ces différentes formes de maladie comportent des symptômes équivalents, il est primordial de réaliser un diagnostic afin de trouver les meilleures solutions et traitements possibles.Traitement et soulagement de l'arthrite, arthrose

Les traitements existants

L’hygiène de vie, un facteur important

Une hygiène de vie irréprochable peut atténuer les symptômes de l’arthrite, notamment la musculation qui va venir fortifier l’articulation.

Les sports comme la natation, la marche et le yoga sont des sports qui favorisent la fortification des articulations, sans pour autant demander un effort physique intense.

La nourriture a également un impact puisque la prise de poids sera néfaste pour les articulations. De plus, certains aliments, comme les produits laitiers, permettent à l’inflammation de se résorber.

Certains produits naturels sont aujourd’hui testés, notamment la chondroïtine et la glucosamine. L’arnica, la citronnelle, le gingembre ou encore l’oméga 3 peuvent également avoir des impacts positifs.

Seulement, ces solutions sont très subjectives : la recette miracle n’existe pas, mais la personne souffrant d’arthrite peut essayer certains produits et choisir ceux qui la soulageront le mieux.

La médication, une solution à risque

La prise d’anti-inflammatoire peut être envisagée dans le cas de douleurs sévères. Seulement, l’arthrite étant une maladie chronique, il faudra à terme trouver une alternative aux traitements médicamenteux. La prise d’anti-inflammatoire à forte dose peut avoir des impacts très négatifs sur la santé, notamment sur les systèmes digestifs et immunitaires.

La cryothérapie et la thermothérapie

Le froid et la chaleur auront des impacts positifs sur les personnes touchées par l’arthrite. La chaleur aura des bienfaits sur la relaxation des muscles et entraînera une diminution des raideurs. Il y aura également un apport du point de vue sanguin, avec un tonus fortifié.

Le froid, quant à lui, agira sur l’inflammation : l’enflure va être réduite.

Ainsi, on soigne l’arthrite par les symptômes, en réduisant au maximum les douleurs.

La chiropractie: un traitement adapté

Soigner l'arthrite et l'arthrose à RepentignyLe chiropraticien est un spécialiste du système neuro-musculosquelettique. Le chiro prendra alors en charge toutes les pathologies mécaniques du corps, dont l’arthrite.

Certains centres, tels que le centre Chiro-Équilibre à Repentigny, proposent des traitements adaptés à l’arthrite. La chiropractie, née en 1895, a de nombreux bienfaits dans le soulagement des maladies inflammatoires.

L’arthrose déplace les articulations, leurs alignements ne sont plus efficaces. La chiropractie vient donc agir sur la cause et non sur le symptôme de la maladie. Votre chiropraticien utilise des méthodes douces consistant à détendre les muscles et les ligaments. Ensuite, votre articulation sera dégagée et vous gagnerez une souplesse certaine. La chiropractie vous permettra d’atténuer considérablement vos douleurs.

Votre chiropraticien pourra vous conseiller un nombre de séances en fonction de l’avancement de la maladie. Des séances régulières vous seront alors proposées, dans les premiers temps, pour dégager au mieux vos articulations. Par la suite, des séances de consolidation et de prévention pourront être mises en place, selon les individus. En parallèle de ces séances, il vous sera peut-être proposé de réaliser des exercices, afin de conserver la souplesse de vos articulations.

La chiropractie est bénéfique pour tous types d’arthrite et d’arthrose, et tout particulièrement pour les personnes touchées par la polyarthrite.